SYNDROME DES ANTIPHOSPHOLIPIDES

C’est une pathologie récente ; il n’y a pas d’études épidémiologiques dans le monde, à notre connaissance.

Il est défini par l’association de thromboses veineuses (phlébites) et / ou artérielles et de fausses couches répétées en rapport avec la présence d’anticorps anti-phospholipides.

Il atteint le plus souvent la femme jeune, pouvant être soit primitif, soit secondaire à une maladie systémique (surtout le lupus érythémateux systémique).

Sa gravité réside dans sa localisation neurologique centrale et dans le risque d’embolies pulmonaires secondaires aux thromboses veineuses.

Les complications obstétricales sont dominées par les avortements spontanés répétés et surtout les morts fœtales.

Chez toutes femmes présentant des avortements à répétition, il faut rechercher le syndrome des anti phospholipides.

Le diagnostic repose sur l’association d’un critère clinique et d’un critère biologique qui recherchent des Ac spécifiques notamment les Ac anti-phospholipides.

Le traitement des thromboses veineuses fait appel aux anticoagulants en association à une contention élastique (les bas de contention qui doivent être portées par le patient dès le premier jour).

Par Prestige Web Groupe 2015 - All Rights Reserved.