SYNDROME SEC : SYNDROME DE SJÖGREN

Survient le plus souvent chez la femme aux alentours de la ménopause. Sa prévalence aux USA est de 100 à 200 pour 100000 habitants. Autrefois, appelé Syndrome de Gougerot- Sjogren.Il existe d’autres Syndromes Secs qui ne sont pas des SJOGREN.

Ce syndrome sec se manifeste par une sécheresse des yeux et aussi de la bouche : les patients n’ont plus de larmes, ni de salive. Il peut exister également une sécheresse de la peau, des bronches, du vagin…etc. Les patients ont des difficultés à avaler (dysphagie) et à respirer (dyspnée) et présentent une polyathrite et parfois une hypertrophie parotidienne (gonflement des glandes situées sous les oreilles), parfois des signes neurologiques (neuropathie : fourmillements).

Plusieurs complications peuvent se voir au cours du syndrome de Sjogren notamment l’atteinte oculaire qui peut être néfaste pour les yeux (kératite sévère, ulcère de la cornée). La sécheresse buccale  expose  à un état bucco-dentaire défectueux (caries, ulcérations, mycoses).

Sur le plan Biologique, il existe des Anticorps

Le  Sjögren peut être soit primitif (MS auto-immune), soit secondaire à d’autres maladies systémiques auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux systémique, dermatopolymyosite, sclérodermie, ou à d’autres maladies auto-immunes (thyroïdite, hépatite, anémie hémolytique...etc). La prise en charge précoce de ces maladies auto-immunes permet de retarder la survenue de ce Syndrome.

Le  syndrome de Sjogren peut se compliquer de lymphome (cancer).

Il n’y a pas de traitement spécifique mais plutôt des traitements symptomatiques : (larmes artificielles, salives artificielles, antalgiques) qui permettent de retarder les complications.

Par Prestige Web Groupe 2015 - All Rights Reserved.